tout fout le camp !

  • une table
    une table
  • "la cuisine"...
    "la cuisine"...
  • mise en place
    mise en place
  • apéritif
    apéritif
  • présentation
    présentation
  • dressage
    dressage
  • forêt noire - entrée
    forêt noire - entrée
  • tranche de forêt noire - entrée
    tranche de forêt noire - entrée
  • non filtré - Château d'Auvernier
    non filtré - Château d'Auvernier
  • Léopold Rabus on the mix
    Léopold Rabus on the mix
  • mise en place
    mise en place
  • dressage entrée 2
    dressage entrée 2
  • Léopold Rabus & David Stricker
    Léopold Rabus & David Stricker
  • Tout fout le camp
    salle à manger
  • dessert - présentation
    dessert - présentation
  • dessert - pizza
    dessert - pizza
  • pizza et choucroute garnie - dessert
    pizza et choucroute garnie - dessert

La cuisine est toujours une affaire d’instant.

Aucun aliment n’est éternel, et l’art le plus exigeant est celui des matériaux les plus fugaces. Un soufflé n’est intéressant que durant quelques secondes, une huître quelques minutes et le minutage parfait de préparation puis de cuisson de certains champignons ou poissons transforme leur poison en plaisir.

En s’associant avec Léopold Rabus (peinture, sculpture), Till Rabus (peintre) et David Stricker (Land art), Feel The Food invite à jouer le jeu des aliments éphémères et à expérimenter ces instants fugitifs où saveurs et textures prennent vie dans un parfait équilibre des sens.

Véritable performance de cuisine visuelle, nous vous avons préparé un menu inversé tout en respectant l’ordre salé-sucré. Trois déclinaisons du “tout fout le camp” ont été imaginées. La première s’intéressait au décalage entre deux sens: la vue et le goût. La seconde se focalisait sur la durée. Nous avons proposé des mets dont préparation a duré plusieurs semaines, mangés en quelques secondes. Enfin, les outils pour manger ont été choisis de telle sorte que les aliments “fouttaient le camp” lors de la mise en bouche. Manger du taboulé, du flan ou des oeufs de caille avec des baguettes demande une grande dextérité.

Tout cela dans le cadre décalé d’Accélération, exposition d’art contemporain qui se déroulait du 12 mai au 30 juin 2007.

Dans les détails, voilà ce que ça a donné :

entrée

Forêt noire

Vin : Château d’Auvernier, non-filtré, Auvernier, 2006 (Chasselas)

entrée 2

Sashimi de palée du lac de Neuchâtel

Oeufs de lampe et de saumon

Kimchi

Taboulé du Soleil levant et ses algues

Vin : Château d’Auvernier, non-filtré, Auvernier, 2006 (Chasselas)

plat principal

Gigot d’agneau 7 heures

Ail mariné dans du miel durant 8 semaines

Echalotte marinée durant 4 semaines

Oeuf de caille centenaire revisité

Vin : Rosé de grenache, Domaine de la Colombette, 2006, vin de pays des coteaux du Libron (Grenache)

dessert

Choucroute garnie revisitée et sa moutarde vanille

Pizza revisitée

Vin : Rosé de grenache, Domaine de la Colombette, 2006, vin de pays des coteaux du Libron (Grenache)

——————————-

au fourneau : Linda Virchaux, Linda Mokrani, Anthony Ciron et Yann Kerloc’h

Mise en scène et graphisme: Carolina Restrepo et Jonas Bühler

Photographie: David Perriard