Les agrumes de Niels Rodin

12 November 2015 • Mes adresses gourmandes

  • La serre de Niels Rodin
  • Le jardin aux dizaines de variétés d'agrumes de Niels Rodin
  • faustrime
  • Main de Bouddha (citrus sarcodactilis)
  • bizzaria
  • lime de Rangpur (citrus limonia var. Rangpur)
  • calamansi (kalamansi, calamondi, citrus mitis ou citrus madurensis)
  • keraji (citrus reticulata var. keraji)
  • limequat Tavares
  • yuzu (citrus junos)
  • oni-yuzu, ou shishi-yuzu selon la classification
  • oni-yuzu, ou shishi-yuzu selon la classification
  • shikuwasa (citrus shikuwasa)
  • hana-yuzu (citrus junos var. hana-yuzu)
  • citron yuko (citrus limon var. yuko)
  • lime mexicaine (citrus aurantifolia var. mexicaine)
  • pamplemousse kao pan (citrus grandis ou citrus maxima)
  • La pépinière de Niels Rodin

Je ressors de cette serre des arômes en bouche indescriptibles et les doigts qui sentent des odeurs plus agréables les unes que les autres. Niels Rodin vient de me faire une visite complète de sa serre dans laquelle pousse des dizaines de sortes d’agrumes, qu’il soigne méticuleusement et vend aux plus grands noms de la gastronomie suisse romande dont je tairai les noms. Ce sont de véritables pierres précieuses rares qui poussent ici.

Nous entrons dans une serre datant des années 1940. Niels a un sécateur à la main qu’il désinfecte dès les premières secondes. La première explication dès l’entrée dans la serre porte sur l’agriculture biologique et la méthode d’utilisation des insectes pour combattre les parasites. D’entrée de jeu, c’est fascinant. Tout est bio dans cette serre et tout se mange où peut s’utiliser en gastronomie pour aromatiser de l’huile, du sucre, du sel, des crèmes, des viandes, des poissons, etc.

La visite dure environ 45 minutes et chaque arbre à une spécificité, une histoire, des feuilles et des fruits aux saveurs singulières. C’est le paradis des agrumes. Le sécateur à la main, Niels coupe un fruit et me tend une bergamote de Tunis par exemple presque sans goût mais d’une fraîcheur agréable. Il m’explique que les enfants en Tunise en raffolent car ce citron pousse partout et lorsqu’ils sont mûrs, ils se pèlent comme une mandarine. Nous croisons des citrons Main de Bouddha, des Yuzu, des limes, des oranges amères, et des dizaines de fruits et d’arbres dont je ne me souviens plus des noms. Ces arbres proviennent du monde entier : Italie, France, Algérie, Japon, Brésil, Russie, USA, etc. Je n’aurai jamais imaginé une telle variété de fruits. Je reste bouche bée !

Lors de la visite, il me tend une petite lime verte pas plus grande qu’une cerise. Il me présente la lime qui devraient être utilisée pour faire des Capirinia. Je croque le fruit et un feu d’artifice explose dans ma bouche. Je n’ai jamais vécu cette expérience de ma vie… C’est jouissif !

Lorsque j’écris cet article, il me reste en mémoire les odeurs des feuilles de bergamotes, de kéfir, de mandarine et les goûts de ces fruits dont la persistance en bouche, l’acidité, la douceur ou l’intensité du goût est indescriptible. Ce sont de véritables bombes aromatique ! Je suis sous le charme.

Maintenant, je comprends pourquoi le chef curieux et à la recherche du produit d’exception se fournit chez Niels. Chaque découverte me donnent envie de cuisiner, d’associer et de manger… La magie opère instantanément.

Eh dire que tout a commencé pour Niels alors qu’il souhaitait simplement cultiver des produits à son image pour sa propre consommation et qu’aujourd’hui les plus grands et les plus renommés viennent s’approvisionner chez lui au compte goûte. En effet, il ne peut pas produire plus de fruits que ce que ses arbres veulent bien lui offrir. Chaque fruit est une pépite aromatique qu’il faut chérir et sublimer.

A ce sujet, Niels m’explique qu’il fabrique des sels aromatisés, des huiles citronnées et qu’il faut plusieurs kg de yuzu pour produire 100 ml de jus pur d’agrumes. Je n’en reviens pas ! Je comprends le prix à présent.

Merci Niels pour cette escapade gourmande et bravo pour ce travail minutieux.

website : Niels Rodin

Tags: , , , , , , , ,

2 Responses to Les agrumes de Niels Rodin

  1. Delphine says:

    Bel article ! En effet, Niels est passionant et son amour pour les agrumes est communicatif. Self made man, sa connaissance et ses expérience d’autodidacte forcent l’admiration. Il est la référence pour nous autres, les fous de citrons, le Monsieur Yuzu du paysage gastronomique et du raffinement dans l’assiette.

    • Yann Kerloch says:

      Merci. Vos mots me font voyager au Japon. En effet, j’ai le goût en bouche d’une salade daikon/carotte mariné au yuzu que l’on mange traditionnellement à Nouvel An au Japon – connu sous le nom Kouhaku Namasu. Une merveille !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *