Angalinis Dream by Miriam Simun au MAD

10 October 2014 • Food design

  • Museum of arts and design New York City
  • La salle où se déroule la performance
  • service du verre de bienvenue
  • Le verre de bienvenue (vodka, concombre, eau et sirop jasmin)
  • La clé de la performance Agalinis dreams
  • La trieuse d'Agalinis séchée
  • La trieuse d'Agalinis séchée
  • La trieuses d'Agalinis séchées
  • Projection murale Agalinis flowers
  • Projection murale Agalinis flowers
  • Le préparateur du Agalinis dreams
  • Le préparateur du kit Agalinis dreams
  • kit Agalinis dreams (verre et dosdii)
  • Le préparateur du kit Agalinis dreams
  • L'accompagnateur du Agalinis dreams
  • Le kit Agalinis dreams
  • Vivre le Agalinis dreams

Assis sur la terrasse intérieure du Hudson Hotel, à deux pas, du Museum of Arts and Design (MAD), je sirote une bière Sixpoint Oktoberfest. C’est une bière brassée à Brooklyn (NY). Le lieu est idyllique et parfait pour faire le vide avant de vivre une performance culinaire de Miriam Simun au MAD.

Je suis à deux blocks de Time Square, à deux pas de Central Park et sur Colombus Circle. C’est tout simplement féérique !

6:45 pm, j’entre dans le hall de l’immeuble. A la réception, on me donne le sésame pour vivre la nouvelle performance de Miriam Simun. Miriam Simun est connue notamment pour son projet culinaire Human cheese, qui a défrayé la chronique. Elle a fabriqué du fromage avec du lait maternelle.

Au MAD, elle présente son projet Angalinis Dreams. C’est une performance multi-sensorielle participative qui combine video, installation et dégustation.

L’idée principale est d’entrer en contact avec l’Agalinis Actua est une fleur rare et protégée, qui pousse en Nouvelle Angleterre. La particularité de cette fleur est qu’elle fleurit seulement un jour dans l’année. C’est donc quasi impossible de la voire. Elle est très rare.

Le ticket en main, un ascenseur assombri et éclairé d’une lumière bleue nous amène à un étage inconnu. A la sortie de l’ascenseur, une hôtesse nous fait entrer un par un dans une salle sombre. Elle nous accroche un collier dont le pendentif transparent est illuminé d’une lumière blanche intense. Une fois passé le rideau noir, une salle sombre est devant nous. A droite, tout de suite en entrant un homme nous sert un cocktail à base de Vodka, de concombre, d’eau et de sirop de jasmin à mon avis. En tous les cas, il y a un sirop d’une fleur.

Un peu plus loin, toujours à droite, une femme agenouillée (Agalinis Seed Count) compte les fleurs séchées d’Angalinis Actua une par une et les range dans une feuille de papier blanche qu’elle plie. Au-dessus d’elle, une projection murale de deux films, qui illustrent l’environnement de la fleur et sa floraison. C’est assez simple, il n’y a pas d’effets. C’est en quelque sorte un documentaire avec une voix off classique.

Au fond de la salle à gauche, un homme prépare le kit pour vivre le Angalinis Dream. Sur un plateau blanc se dresses un verre conique, une fine paille noir et des lunettes olfactives (dosdii) sur laquelle est installée l’essence d’Angalinis. Ces lunettes se nomment Dosdii (direct olfactory simulation device ii). “Direct Olfactory Stimulation Device (DOSD) is a piece of dining jewelry that adapts human physiology to enable the taste of unavailable species. Inspired by insect physiology (insects use their antennae to smell and thus navigate their world) and long-standing human traditions of technological extension of the senses, the device inserts direct olfactory stimulation into the eating experience.DOSD is deployed as part of the GhostFood performances” Miriam Simun website

Toutes les personnes dans la salle sont habillées en blanc.

Aucune explication n’est donnée. Vous êtes lâchés dans cette salle sombre et vous regarder, vous analyser en sirotant votre cocktail. Tout à coup, une charmante femme s’approche de vous, et vous dit « it is your turn, please follow me ». Elle vous enlève le collier le met autour de son coup et vous accompagne en arrière salle où se trouve un homme debout avec un plateau blanc composé des éléments pour vivre le Angalinis Dream. C’est très cérémonial ! Tout est théâtralisé. J’adore !

Le combinaison de l’odeur de l’essence d’Angalinis Actua et du goût du cocktail stimule la rétro-olfaction et font que le goût et l’odeur s’harmonisent et densifient l’odeur de l’Angalinis Actua. C’est magique !

L’intensité de l’odeur de la fleur est puissante. Décrire une odeur est vraiment très compliqué mais nous sommes dans des notes de lila et de jasmin.

Une fois que vous avez expérimenté le rêve, vous reprenez l’ascenseur et vous vaquez dans New York City. C’est bref, intense et un peu frustrant, à mon avis. Mais j’ai adoré. La complémentarité, bien connue, entre le goût et l’odorat, était très bien maîtrisée

Nous adhérons complètement à la démarche qui entre totalement dans les projets de Feel the Food. Magie, Art, Hédonisme et Gastronomie. Tout se que nous aimons !

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *